Livraison gratuite à l'achat de 100 $ (Canada)

FAQ

Les masques doivent-ils être chargés de chlore pour fonctionner ?

  • Oui, les masques sont fournis "non chargés" et doivent être lavés avec un agent de blanchiment au chlore répondant aux recommandations de Umana 1 pour avoir des propriétés antimicrobiennes.

Comment le masque est-il chargé ?

  • Les masques doivent être lavés initialement avec un agent de blanchiment au chlore 1 pour charger le tissu. Chaque cycle de lavage doit en inclure pour recharger le tissu du masque et maintenir son activité antimicrobienne.

Combien de temps le masque est-il efficace, ou "chargé", après le lavage ?

  • La technologie antimicrobienne s'est avérée efficace pendant 12 semaines, du chargement au port. Le masque doit être lavé avec un agent de blanchiment au chlore 1 après chaque utilisation afin de recharger correctement la technologie antimicrobienne.

Le masque fonctionnera-t-il avec de l'eau de Javel au peroxyde ?

  • Non, la technologie antimicrobienne nécessite l'utilisation d'un agent de blanchiment au chlore1. Le tissu du masque ne se lie pas au peroxyde. Le lavage au peroxyde n'endommagera pas le masque, mais il n'y aura pas d'effet antimicrobien résiduel.

Que se passe-t-il si l'on utilise un agent de blanchiment au chlore ne répondant pas aux recommandations ?

  • L'utilisation d'un agent de blanchiment ne répondant pas aux recommandations 1 ne peut pas permettre une charge adéquate du masque en chlore.

Puis-je utiliser de l'eau de Javel sans danger pour les couleurs ?

  • Non. Le masque est conçu pour fonctionner avec un agent de blanchiment au chlore. La décoloration sera minime avec le temps.

Puis-je utiliser un détergent contenant de l'eau de javel ?

  • Oui, mais un détergent contenant de l'eau de javel ne peut pas être utilisé seul. Il faut également ajouter au cycle de lavage un agent de blanchiment au chlore.

La technologie antimicrobienne de ce masque est classée AAMI PB70 niveau 1, 2, 3 ou 4 ?

  • Non, les masques qui répondent à la norme AAMI PB70 sont conçus pour être utilisés comme tissus de barrière médicale. Ce masque n'est actuellement pas conçu pour cet usage.

Si la technologie antimicrobienne est utilisée dans un masque facial, est-elle dangereuse de respirer ?

  • Non, la chimie n'est pas dangereuse et est liée au tissu du masque. Après avoir été chargé conformément aux instructions, la quantité de chlore qui pourrait être libérée est bien inférieure aux niveaux de risque d'exposition établis.

Le masque peut être mis dans le sèche-linge ?

  • Le masque peut être séché selon n'importe quelle méthode commerciale sans nuire à la durabilité de la technologie antimicrobienne.

La technologie antimicrobienne provoque-t-elle une irritation de la peau ?

  • Non, la technologie antimicrobienne a été testée selon la norme ISO 10993-10 sans aucune preuve d'irritation de la peau. De plus, les tissus fabriqués avec cette technologie ont été testés pour la cytotoxicité conformément à la norme ISO 10993-5 et aucune preuve de toxicité cellulaire n'a été observée.

Le masque a-il un visage ou un dos ? Doit-il être utilisé dans une certaine orientation ?

  • Non, la finition est imprégnée sur les deux faces du masque. Certains styles peuvent avoir un visage ou un dos pour des raisons esthétiques, mais la technologie antimicrobienne se trouve sur les deux surfaces.

Est-ce que la technologie antimicrobienne protège contre tous les microbes ?

  • La technologie antimicrobienne, après avoir été chargée d'un agent de blanchiment au chlore qui répond aux recommandations d'Umana, a donné de bons résultats contre de multiples microbes po en laboratoire, y compris les bactéries gram positives, les bactéries gram négatives et certains virus. Cependant, il est impossible de déterminer le degré de réduction po des microbes dans chaque situation. Le masque doit être utilisé comme un élément d'un programme global de prévention des infections. Toutes les procédures standard d'hygiène et de désinfection doivent être suivies.

 

Liens externes